Tout savoir sur le PORTO

portoSON HISTOIRE

Au 18è siècle, un marchand anglais se rend compte que le vin Portugais qu'il expédie en Angleterre, digère mal son voyage en mer et arrive au pays transformé en piquette. Pour y remédier, il ajoute un coup de gnole dans la barrique et ça marche ; le Porto vient de naître.
En fait, ce vin sec et corsé, pourtant déjà fort en alcool subit, par nécessité, une véritable mutation, car l'adjonction d'eau de vie de vin stoppa sa fermentation naturelle mais fit aussi perdre au vin son acidité tout en lui conservant ses sucres.
Dès le 18è siècle, le Porto devient donc célèbre grâce à notre astucieux anglais mais aussi grâce à Colbert qui avait tellement taxé les vins français qu'il favorisa l'essor des vins Européens, en particulier, les Portos, nés au hasard d'une solution astucieuse.
Le succès du Porto monta sans doute très vite à la tête des Portugais qui augmentèrent la production au détriment de la qualité. Le gouvernement réagit donc pour assurer la qualité du vin, d'abord en délimitant une zone de production (c'est la 1ère AOC au monde, en 1756) ensuite en adoptant des mesures draconiennes. Le Porto gagna donc en qualité, en arômes et en délicatesse à la satisfaction de tous.
La région de production est celle du « Douro », avec 40.000 hectares divisés en 3 parties pour délimiter les 3 crus : « Baixa Corgo », « Douro Supérior », et « Cima Corgo ». Ici, le climat est rude et hostile à la vigne et pourtant on y élabore le fameux Porto. Sachons qu'un cep de vigne ne produit pas plus d'une bouteille. La qualité est à ce prix....

Le vin de Porto est issu d'une grande variété de cépages autochtones tel que : « Touriga National »,  « Tinta Roriz », « Tinta Barroca », « Malvasia Fina », « Viosinho », « Sousão », « Gouveio ».

Les différents types de vin de Porto :

→ Les Blancs

Ces Portos ne font pas partie des vins nobles, même s’ils sont parfois délicieux. Ils sont le résultat d'une invention du début du vingtième siècle alors que les vins rouges sont une découverte du dix huitième siècle. Ils ont été "inventés" pour concurrencer les "XERES" et c'est la raison pour laquelle, à l'encontre des "Porto" rouges toujours doux, il existe des blancs doux mais aussi des secs voire très secs.

→ Les Rouges

Les « Vintage » :
Ce sont les plus nobles, les seigneurs des " Porto". Issus d'une seule cueillette exceptionnelle et de raisins classés dans la plus haute catégorie, (il y en a 6), ils font l'objet d'une approbation par l'institut du Vin de Porto. Mis en bouteille après deux ans, ils poursuivent leur vieillissement deux ans en bouteille. Ils peuvent se boire jeunes... mais il est préférable d'attendre au moins  10 ans avant de les déguster sachant que l'on rencontre des Vintages tout à fait exceptionnels après plus d'un siècle. Ils ne représentent que 3% de la production.


● Les « Late Bottled Vintage » :
Appelés aussi « L.B.V », ils sont également  issus d'une seule récolte, ils sont produits avec les mêmes raisins que les "Vintages" et les mêmes années que les "Vintages". Mais l'assemblage de cépages est différent de celui du "Vintage" et le vieillissement en foudre dure plus longtemps, de 4 à 6 ans. De ce fait le vin est moins puissant qu'un « Vintage »et ses capacités au vieillissement en bouteille n’atteignent pas celle d’un « Vintage ». Il est aussi très agréable de déguster un L.B.V. dès sa mise en bouteille.


● Les « Ruby » :
Il s'agit d'assemblage de vins de différentes années avec une moyenne de 3 à 5 ans de vieillissement  en foudre. L'appellation "Ruby" désigne des vins courants. C'est en effet pour certaines "maisons" l'assemblage de ce qu'il reste lorsqu'il a fait le meilleur. Arrêtez-vous plutôt sur les « Vintage Character », « Ruby Reserve »  ou  « Finest reserve » qui désignent des assemblages sélectionnés. Ceux là présentent un intérêt et la garantie de Qualité.


● Les « Tawny » :
Ce sont des vins qui ont vieilli au minimum 5 ans dans des barriques de chêne de 500 litres. Ainsi, si longtemps au contact de l’air et du bois, ces vins se sont oxydés. Ils sont classés en fonction de leur âge. Il y a :


-    les « Tawny » (basique) qui désignent des « Porto » qui ont vieillis 5 à 6 ans
-    Les « Tawny Reserve » pour les « Porto » qui ont vieillis 7 à 8 ans
-    Les « Tawny 10, 20, 30, et plus de 40 ans », tous ces vins sont le résultat d’un assemblage d’années. L’objectif de l’œnologue qui prépare un nouveau lot de « Tawny » consiste à reconstituer les saveurs de celui qui est épuisé. Mais l’âge du vin est en fait l’âge moyen des vins qui le composent. Ainsi, une moitié de 8 ans et une moitié de 12 ans donnerait un dix ans d’âge. Mais il faut savoir que la valeur de cette moyenne est de 10 à 19 ans pour un "Tawny 10 ans", de 20 à 29 ans pour un "Tawny 20 ans" etc....

-    Les « Tawny Colheita » qui désignent des « Porto » millésimés (exemple : Colheita 1972). Il s’agit là de « Tawny » véritables, ceux là même qui servent à l’assemblage des Tawnies âgés. 


Connexion

Paiement sécurisé

Cette boutique est sécurisée grâce au système de paiement
SYSTEMPAY de la Caisse d'Epargne

Bon shopping !

Paiement sécurisé Caisse d'épargne




Votre panier est actuellement vide.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération

Nous contacter - Réalisation : ositodi.com

bets10 mobil bahis